Mission

Fondée en 2015, la Clinique Droit de cité a pour mission d’accompagner les personnes dîtes marginalisées dans la régularisation de leur situation judiciaire et dans la défense de leurs droits. La Clinique Droit de cité offre également des formations aux personnes dîtes marginalisées ainsi qu’aux intervenants sociaux sur la procédure pénale et les interventions policières.

L’organisme s’adresse aux personnes en situation de marginalité qui sont judiciarisées, qui résident dans la région de Québec ou qui y possèdent des dossiers judiciaires, sans distinction d’âge ou de genre.

Par personne dîtes marginalisée, nous entendons toute personne en situation de précarité financière importante qui doit, la plupart du temps, faire face à un ou plusieurs enjeux tels que l’itinérance, la désaffiliation sociale, la dépendance aux drogues ou à l’alcool, les troubles de santé mentale, le travail du sexe, etc.

Le service d’accompagnement, qui constitue le socle de la Clinique Droit de cité, permet de répondre aux réalités spécifiques des personnes dîtes marginalisées à travers un lien de confiance essentiel. À travers les services de l’organisme, les personnes accompagnées sont davantage en mesure de naviguer de manière éclairée au sein du système judiciaire ou des recours légaux.